Une bonne nuit de sommeil est un bon départ pour être de bonnes humeurs et passer une agréable journée. Mais pour passer une douce nuit, il est important d’avoir un bon matelas qui vous convient en tous points. Mais comment bien choisir son matelas ? Nous vous proposons quelques critères de choix importants et des pièges à éviter.

Dressez une liste de vos besoins

Le matelas que vous jugez idéal peut ne pas correspondre à une autre personne. C’est la raison principale pour laquelle vous devez faire une liste de vos besoins : dimensions, densité, technologie, qualité, confort, et tout ce qui vous importe. Pour ces critères de choix ou de besoins, un matelas ferme serait le meilleur choix à faire. Ne négligez aucun paramètre que vous jugez important, car vous pourriez acheter un matelas que vous regretterez d’avoir choisi, après une nuit.

Faites un choix adapté à vos besoins

Les personnes ayant des problèmes de dos ont souvent des besoins spécifiques. Si c’est votre cas, demandez conseil à votre médecin pour savoir quel type de matelas vous conviendrait. Quelle que soit votre taille, préférez un matelas ayant 15 à 20 cm de plus que votre taille en longueur, pour mieux en profiter.

 La densité et la composition déterminent la fermeté et la qualité du matelas. Sans oublier que votre matelas deviendra mou avec le temps, veillez à choisir un matelas ayant une densité adaptée à votre poids. Ceci vous garantit un confort maximal. Et pour finir, vous aurez le choix entre différentes technologies de matelas : latex, mousse, à ressorts… vous aurez l’embarras du choix. 

Ne tombez pas dans les pièges récurrents !

Beaucoup pensent, à tort, qu’un bon matelas est forcément coûteux ; ne vous y trompez pas. Le matelas qui vous procurera la meilleure qualité de sommeil peut être à un coût abordable. De plus, les vendeurs en magasin vantent les caractéristiques des produits. En écoutant leurs beaux discours, veillez à ne pas perdre de vue vos besoins, car leurs meilleurs produits peuvent ne pas correspondre à vos besoins spécifiques. L’autre piège à éviter, c’est de vous plonger dans des recherches sans fin avant l’achat. Certes, vous faites bien de vous renseigner sur internet. Mais n’exagérez pas non plus.